0 3 minutes 12 mois

 

“Le réel s’inscrit en négatif des apparences.”

Il y a de cela 3ans, Mohamed Sifaoui attaquait les souverainistes kabyles en les qualifiant de racistes… Il s’est notamment acharné sur le camarade, Nacer Tigrine, qu’il comparaît aux nationalistes arabes et aux islamistes après que ce dernier ne lui ait sorti ses vérités à lui. Il n’est point anodin que Sifaoui puisse user de ce genre de méthodes, et ce pour ces raisons : “Les souverainistes kabyles ont su mettre à nue son hypocrisie. N’ayant point de réel argument pour se défendre, ni pour déconstruire la démarche souverainiste kabyle, il use de l’invective. Pratique que l’on retrouve notamment chez ceux qui prétend combattre en France.”

Il faut que les gens le sachent : Mohamed Sifaoui est un islamiste qui a trahi ses camarades pour du pognon. Il fait du combat laïque son fond de commerce en France. Il y a de cela quelques jours, une affaire de détournement de fonds le concernant éclate : L’affaire du fond Marianne.

Qu’est que le fonds Marianne ?
Le fonds Marianne est un fonds publique créé par Marlène Schiappa 6 mois après la mort de Samuel Paty pour “défendre les valeurs de la république française”. Parmis les bénéficiaires de ce fonds publique, il y a l’USEPPM, association dans laquelle Mohamed Sifaoui occupait le poste de directeur des opérations pour la lutte contre le cyberdjihadisme. Depuis peu, des preuves qui montrent le fait que de l’argent fut détourné par Mohamed Sifaoui. Suite à cela, une commission d’enquête du sénat a été constituée.

Mais il n’est guère étonnant que monsieur Sifaoui puisse s’adonner à ce genre de pratiques, lui qui fut longtemps proche du général Toufik en Algérie.

Aujourd’hui, le réel montre les choses telles qu’elles sont. La sphère souverainiste kabyle n’a point de voleurs ni de corrompus. Ce qui n’est point le cas de ceux qui la prennent pour “antagoniste toxique qu’il faut marginaliser.”

Adebbuz Azeggaɣ